Ils filtrent le défi de Deschamps à l’équipe de France à la mi-temps contre l’Argentine : « Ils jouent une p… finale et nous pas ! »

L’Argentine a été sacrée championne du monde au Qatar 2022 en battant la France aux tirs au but, après avoir fait match nul à trois buts pendant la prolongation. Cependant, l’équipe transandine est allée à la mi-temps s’imposer 2-0 et s’est montrée supérieure à l’équipe de France, provoquant la surprise à plusieurs endroits qui avaient le champion de Russie 2018 comme l’un des candidats à la victoire de la Coupe du monde.

Au cours de la journée d’hier -deux jours après la définition- une partie de la conversation qui a été vue dans le vestiaire français à la mi-temps par le biais de la chaîne de télévision française est devenue virale. TF1. Dans ce contexte, vous voyez un ennuyeux kylian mbappé gronder ses compagnons, ainsi qu’un Didier Deschamps (entraîneur français) agacé par les agissements de ses managers.

L’entraîneur français a déclaré à ses entraîneurs : « Nous avons besoin de plus de précision dans les passes, de plus de précision dans les décisions. Ils ne sont pas compacts. Ils doivent être plus proches les uns des autres. Vous n’êtes pas là ! Ils ne sont dans aucun deuxième ballon. Ils ne joue pas une finale de Coupe du monde ! »

« Messieurs, je vais vous le dire sans me fâcher. Connaissez-vous la différence qu’on a devant nous ? Je vais vous le dire. Qu’ils jouent une putain de finale et pas nous ! », a poursuivi l’entraîneur.

Le défi de Mbappé

Un autre de ceux qui ont pris la parole était la star du PSG, Kylian Mbappé, qui a dit à ses coéquipiers : « On ne peut pas faire pire ! C’est une finale de Coupe du monde ! C’est une Coupe du monde les gars, c’est le match de sa vie ! ne pouvons pas faire pire que nous. »

De même, il a approfondi : « Revenons sur le terrain et mettons un peu d’intensité, on rentre dans les duels et on fait autre chose les gars. C’est une finale de Coupe du monde ! On perd de deux buts. On peut revenir en arrière ! Les gars, ça est quelque chose qui n’arrive que tous les quatre ans. »

Le gardien remplaçant Steve Mandanda faisait également partie de la conversation avec ses coéquipiers à la mi-temps. « Maintenant les gars, c’est fait, on perd 2-0 (…) On a déjà fait cette rentrée, c’est possible. Mais il faut sortir sur le terrain avec un autre état d’esprit, les gars. C’est pas possible de faites-le comme nous sommes ! », a-t-il déclaré.

Vidéo via Twitter : @padreira_