Festival Chanter avec Sens et Raison

Festival Chanter avec Sens et Raison

  • Amphithéâtre El Patagual, Estero Pelamote, Olmué.
  • 3 et 4 février.
  • Billets : à partir de 15 000 $ ici.

« Je ne chante pas pour chanter ou parce que j’ai une bonne voix, je chante parce que la guitare a du sens et de la raison », chante Víctor Jara dans l’introduction de son hymne émouvant « Manifesto ». Inspiré par cette déclaration de principes de l’artiste chilien malheureux, est né le Festival Canto con Sentido y Razón, dont la première version aura lieu les vendredi 3 et samedi 4 février à l’amphithéâtre El Patagual d’Olmué.

Comme son nom l’indique, cette rencontre vise à ouvrir une scène de haute convocation – reconnue par le Festival traditionnel Huaso – aux expressions du chant à contenu social et à haute envolée poétique. De la même manière, ce festival veut devenir une plateforme musicale nationale et internationale permanente pour la chanson dite engagée chilienne et latino-américaine.

« Il est essentiel de dire que cette instance n’est pas un événement, mais un jalon qui cherche à repositionner la création musicale avec du sens et de la raison, avec une esthétique poétique, un contenu social, et qui sort pour disputer des espaces dans l’industrie musicale, comme une alternative d’être entendu et attentionné », disent dans La Realidad Producciones, Cuarso et Alevosía Producciones, organisateurs de l’événement qui se tiendra, les deux jours de février, à
à partir de 21h00

Cette première édition du festival -qui ne sera ni télévisée ni à vocation compétitive- mettra en vedette des artistes de renommée internationale et nationale. Un exemple du premier sera la présence de l’auteur-compositeur-interprète argentin Víctor Heredia, qui entretient une relation étroite avec le Chili. Los Jaivas, Inti Illimani, Nano Stern, Manuel García, Tata Barahona et Francisco Villa seront d’autres grands noms qui orneront les nuits d’été d’Olmué.

A ce propos, Jorge Coulon, fondateur d’Inti Illimani, souligne qu’« il me semble super important de soutenir cette initiative, du nom. Il promet d’être un festival qui a une continuité dans le temps et est considéré comme une alternative non exclusive sur la scène musicale chilienne, mais qui donne de l’espace à un genre qui a donné une grande importance au Chili dans le monde ».

Pendant ce temps, il y aura également des artistes invités qui participeront à l’événement et se produiront aux heures de grande écoute les deux jours : Claudio Martínez, Andrea Andreu, La Chinganera, José Manuel Lattus, Melissa Johnson & Chagual, Juanjo Montecinos, Carmen Lienqueo et Nuevo Limache Viejo. .

La programmation:

Vendredi 3 février : Los Jaivas, Nano Stern, Tata Barahona, Francisco Villa, Andrea Andreu, Claudio Martínez, La Chinganera et José Manuel Lattus.

Samedi 4 février : Inti Illimani, Víctor Heredia, Manuel García, Melissa Johnson & Chagual, Juanjo Montecinos, Carmen Lienqueo et Nuevo Limache Viejo.

Pour en savoir plus sur ce qui se passe dans le monde de la science et de la culture, rejoignez notre communauté Cultívate, la newsletter El Mostrador sur ces sujets. inscription gratuite ICI