Felipe Kast décrit une vidéo circulant sur les réseaux sociaux comme un « épisode malheureux de préjugés et de discriminations »

Il y a quelques jours, une vidéo a été diffusée sur les réseaux sociaux, qui montre le sénateur de la région de La Araucanía, Felipe Kast (Evópoli) conduisant avec une femme à ses côtés tout en écoutant de la musique, avant que les images ne cèdent la place à différentes spéculations.

L’un d’eux a fait référence à l’état civil de Kast, tandis qu’un autre des commentaires qui a enflammé les réseaux était que la femme serait Joa Cabañas, un mannequin cubain transgenre.

Face à la polémique, la sénatrice l’a qualifiée d' »épisode malheureux de préjugés et de discriminations » dans un communiqué.

À ce sujet, le sénateur a publié une vidéo sur son Twitter où il a commencé par dire : « Je dois avouer qu’au début, je ne pensais pas qu’il était nécessaire de faire une sorte de déclaration à propos de cette vidéo qui est devenue virale. En gros, parce que j’ai trouvé que il n’y avait rien là-dedans qui le méritait. Mais après le niveau de commentaires que j’ai pu lire sur les réseaux sociaux, il m’a semblé pertinent de partager cette réflexion avec vous. »

Ensuite, Kast a assuré qu’il était séparé et a fait appel à ceux qui ont commenté la vidéo.

« Ce sont des gens qui ont émis des commentaires pleins de préjugés et d’accusations envers la femme qui m’accompagne dans la voiture, remettant même en question sa sexualité. Cela semble extrêmement violent en ces temps et il est surprenant que les mêmes personnes qui font la fête et portent des accusations dans ce direction, sont ceux qui dans leurs profils sur les réseaux sociaux se définissent comme des défenseurs des femmes et de la diversité sexuelle », a-t-il souligné.

Par ailleurs, il a assuré que « j’ai toujours œuvré pour mettre fin à la discrimination dans ce pays et il est surtout pénible de voir que certains, cherchant à obtenir un petit avantage politique, ne respectent pas ces codes et se fichent des dégâts que cela peut cause. »

Enfin, il a indiqué qu’il espère que cet épisode servira à réfléchir et « pour qu’à l’avenir nous puissions changer notre façon d’être en relation ».

Crédits via Twitter : @felipekast