Exposition « Copypaste / Somosmonos » à la galerie Patricia Ready

Exposition « Copypaste / Somosmonos » à la galerie Patricia Ready

  • Galerie Patricia Ready, Espoz 3125, Vitacura.
  • Jusqu’au 6 juillet.

Galería Patricia Ready est fière de présenter l’exposition « Copypaste / Somosmonos », un projet coordonné par l’artiste Marcela Correa suivant, comme le révèle la nature du titre, un format duo.

D’une part, « Copypaste » s’élabore autour du moule en résine polyester et de quatre pièces en bronze qui ont joué un rôle important dans la copie de la pierre d’origine à partir de laquelle l’œuvre est basée. D’autre part, le travail de « Somosmonos » se matérialise en cinquante-sept sculptures en papier collé.

En 2018, Marcela travaille à la copie d’un rocher situé au bord d’une rivière au sud du Chili. La traduction du rocher homonyme dont les dimensions – 4,2 x 5,7 x 5mts. – suivre la ligne monumentale de l’artiste, il est réalisé en bronze, un matériau qui dialogue de la même manière avec les travaux antérieurs de Correa. En 2022, « Copypaste » contient une suite aux travaux d’atelier et de transfert de l’œuvre qui était autrefois installée de façon permanente du côté de l’autoroute 5 Nord, là où commence le désert.

En complément, en 2021, Marcela travaille seule à cause de la pandémie. L’accès à des magazines imprimés, des tubes en carton, du papier journal, des cartons d’œufs et des matériaux recyclés ont servi de structures grâce à la technique du papier collé. Peu à peu, ces « singes » qui appartiennent familièrement à un groupe d’artefacts en cours de fabrication, sans nom ni public, ont commencé à recevoir un rôle de premier plan. Et c’est ainsi que, couche par couche, que ce soit d’un point de vue abstrait ou figuratif, ces cinquante-sept artefacts sont recouverts d’informations, de temps et de vie, aboutissant à la première œuvre picturale en trois dimensions dans laquelle Marcela Correa a été impliquée. impliqué.

À propos de l’artiste

Marcela Correa Maturana (Viña del Mar, Chili, 1963) a obtenu son diplôme en art avec mention en sculpture à la Pontificia Universidad Católica de Chile en 1990.

Il a reçu le prix Matisse décerné par l’Institut français de la culture chilienne en 1991 et la bourse de la Fondation des Andes obtenue en 2001. Il a eu de nombreuses expositions personnelles, dont « Corral » à la Patricia Ready Gallery, Santiago, Chili (2016) ; « La Difunta Correa » à la Galerie AFA, Santiago, Chili (2014) ; « Plein d’air » Sala Gasco, Santiago, Chili (2007) ; « Poids mort » (2011), « Campana » (2005), « Punta Seca » (2003), « Natural Sintético » (2002); tous fabriqués à Animal Gallery, Santiago, Chili.

Parmi ses sculptures dans l’espace public, « Caminantes » se démarque, sur le pont Juan Soldado dans la région de Coquimbo, Chili (2020). « Inhabit my name » situé dans le complexe frontalier de Colchane, région de Tarapacá, Chili 2009.

Certaines de ses œuvres font partie de collaborations avec l’architecte Smiljan Radić. Parmi elles, l’installation « Drops » sur l’île de Krk en Croatie (2020) et l’intervention dans le nouveau magasin Alexander McQueen à Londres (2019) se démarquent. L’exposition « L’Armoire et le Matelas » à la Hermes Gallery Tokyo, Japon (2013), l’installation « Le garçon caché dans le poisson » à la XII Biennale Internationale d’Architecture de Venise, Italie (2010), et à la FIAC France, Paris ( 2015).