Documentaire « Under Suspicion: Zokunentu » – El Mostrador

Documentaire « Under Suspicion: Zokunentu »

  • A partir du 10 novembre.
  • Plus d’informations ici.

Présenté en première mondiale à Hot Docs Canada, le plus grand festival de documentaires en Amérique du Nord, et à l’échelle nationale à SANFIC, le documentaire « Under Suspicion: Zokunentu » peut être vu par le public dans les salles à partir du 10 novembre.

L’œuvre cinématographique réalisée par le cinéaste Daniel Díaz et coproduite par Esteban Sandoval (Pejeperro Films ; « Perro Bomba »), Felipe Poblete (Eskama Audiovisual) et Jesús Mellado, prend comme point de départ l’arrestation présumée du célèbre artiste Bernardo Oyarzún dans Années 1990. Cet événement réel a inspiré son travail où il se présente comme un « délinquant », pour montrer à travers les stigmates raciaux, sa propre identité indigène.

Daniel Díaz, le neveu d’Oyarzún, reprend cette expérience discriminatoire et développe « Under Suspicion : Zokunentu », le premier long métrage documentaire narré à Mapuzugun. Réalisant une lecture du parcours artistique de son oncle, il enquête sur sa propre reconquête identitaire. C’est un exercice intime contre la suppression historique de grandir en tant que personne chilienne, portant le silence de sa lignée mapuche que nous pouvons voir à travers des réflexions filetées pendant les 64 minutes du film.

Sur les motivations pour faire ce film, Díaz a souligné : « Le documentaire comprend des références à Dragon Ball Z, au chanteur Sandro ou à la musique de Björk. Ce désaccord avec les thèmes qui accompagnent couramment le monde mapuche nous permet de revitaliser les expressions indigènes, en particulier la langue. Pour moi qui ai vécu toute ma vie à Santiago, ayant à peine un certificat CONADI de « qualité indigène », j’ai pu concilier cette double origine chilienne/mapuche grâce à l’apprentissage du mapuzugun. Car non seulement la langue est revitalisée et enrichie, mais aussi qui la parle ».

Les images ont un travail d’archives soigné composé de bandes miniDV inédites des processus créatifs des œuvres de Bernardo Oyarzún – dont la carrière l’a amené à représenter le Chili à la 57e Biennale de Venise – et des enregistrements à domicile. En plus des enregistrements dans différentes instances de la vie mapuche à Santiago, une ville où se concentre le pourcentage le plus élevé de personnes appartenant à cette ville d’origine.

« Under Suspicion: Zokunentu » sera projeté dans divers territoires d’Arica à Punta Arenas et son réalisateur l’a commenté: « Nous nous sommes associés au distributeur de documentaires Miradoc pour activer des espaces dans tout le pays, permettant à Under Suspicion: Zokunentu non seulement d’être projeté, mais d’autres activités sont générées en parallèle telles que des forums du cinéma, des expositions artistiques et des conférences. La question territoriale est centrale pour nous, car bien qu’il s’agisse d’une histoire de Santiago, notre zokunentu (« documentaire ») offre une vision très particulière de la capitale. La narration en langue mapuche nous permet de ressentir la ville comme un carrefour avec son passé/présent indigène rarement manifesté, et que l’on retrouve rarement dans le cinéma chilien.

Nominé pour le prix Rigoberta Menchu ​​​​au 32e Festival international Présence Autochtone à Montréal, Canada, au cours de son développement, le documentaire a obtenu une série de prix nationaux et internationaux, tels que le prix du VII Santiago Lab de SANFIC 2019, qui les a menés au DocLab de Buenos Aires de FIDBA ; l’accréditation du Festival international du film documentaire FICG Doculab Amsterdam 2021 ; Doc in Progress Marché du Film au Festival de Cannes 2021 et les prix FECICH 2021 couleur, son, montage et conseil en communication, entre autres.