Départ de trois navires céréaliers ukrainiens malgré la suspension de l’accord

Trois navires chargés de céréales ont appareillé ce mardi (01.11.2022) des ports ukrainiens et naviguent vers le corridor humanitaire en mer Noire, a indiqué l’entité qui supervise la mise en œuvre du accord négocié par la Turquie et l’ONU.

« Le mouvement de ces trois navires a été convenu par les délégations de l’Ukraine, de la Turquie et de l’ONU (…) La délégation russe a été informée », a indiqué le Centre conjoint de coordination (JCC), selon l’agence de presse AFP.

La Russie a annoncé ce week-end que suspendu sa participation à l’accord pour l’exportation de céréales ukrainiennes par la mer Noire et a averti lundi sur le « danger » de garder les routes dans ce couloir sans votre autorisation.

Après avoir dénoncé une attaque de drones contre sa flotte en Crimée, Moscou a exigé que « l’Ukraine garantisse la sécurité » sur cette route maritime. La Turquie et l’ONU s’efforcent de dissuader la Russie et de faire revenir Moscou dans l’accord.

« Le coordinateur de l’ONU pour la Black Sea Grain Initiative, Amir Abdallahest toujours en pourparlers avec les États pour qu’ils reprennent leur pleine participation », a indiqué le centre.

Il a également précisé que malgré le retrait des Russes, 46 navires pourraient être inspectés lundi et pourraient recevoir l’autorisation de traverser le corridor dans les deux sens.