Départ de Juan Martín Lucero : Colo-Colo souligne qu’ils affirmeront la position du club dans tous les cas

La polémique continue sur Juan Martín Lucero à Colo-Colo, ceci parce que le joueur argentin ne s’est pas rendu de l’autre côté de la chaîne de montagnes pour commencer la pré-saison du club blanc pour la saison 2023, signalant qu’il utilisera une clause pénale pour émigrer à Fortaleza au Brésil.

Alfred rangerprésident de Blanco y Negro (le concessionnaire qui gère le cacique) et Daniel Moronresponsable sportif du club, a sympathisé avec les médias pour clarifier la situation contractuelle de « Gato » et démentir toute information venant du joueur et de son représentant.

Tu pourrais aussi aimer:

Stöhwing lui-même a indiqué qu’il avait reçu des informations du joueur dans lesquelles il les informait qu’il n’allait pas se présenter à la pré-saison et qu’il quittait le club. « Nous avons fait toutes les revues pertinentes de nos avocats et il a un contrat avec notre club jusqu’à fin 2025 et sans clause de sortie », a-t-il ajouté.

De même, le barreur de ByN a précisé que l’attaquant est mal conseillé et que depuis le club albo ils vont « faire respecter notre position dans tous les cas pertinents, nous nous protégerons avec tout le poids que la loi permet ».

Enfin, Stöhwing a déclaré qu’il prendrait toutes les mesures légales contre les personnes responsables de ce fait, « car il s’agit d’une violation grave du contrat et porte atteinte aux actifs du club ». De plus, ils insistent sur le fait que du cacique il n’y a pas d’enchevêtrement dans le contrat, qu’il n’a pas de clause de sortie.

« Ceux qui veulent être sont ceux qui doivent être »

De son côté, Daniel Morón, a précisé qu’il avait rencontré le joueur à quatre reprises ces dernières semaines en indiquant l’inexistence de la clause de sortie, mais il lui a dit qu’ils lui avaient proposé un contrat d’un million de dollars. « Ceux qui veulent être sont ceux qui doivent être à Colo-Colo », a clôturé le champion de la Copa Libertadores en 1991.

Le problème va perdurer chez les albos, puisqu’ils devront désormais résoudre le manque d’attaquant avec le départ de Lucero, qui a été l’un des artisans de l’obtention de la 33e étoile du cacique. Entraîneur de Colo-Colo, Gustavo Quinterosa montré son inquiétude face au départ de quatre joueurs titulaires et au peu de mouvement sur le marché des transferts.

Vidéo via YouTube : TNT Sports Chili