DC cherchera une alliance avec le socialisme démocratique avant les élections au Conseil constitutionnel

La Démocratie chrétienne (DC) a publié une déclaration sur les questions constitutionnelles et électorales, après avoir tenu son premier conseil national en face à face après la pandémie, avançant certaines définitions que le parti prendra, en vue de l’élection du Conseil constitutionnel prévue en mai prochain. 7 .

« En matière constitutionnelle, la Démocratie chrétienne réaffirme son attachement à une nouvelle Constitution pour le pays. Celle qui représente les sentiments du peuple chilien et qui permette de jeter les bases du développement démocratique, politique, économique et culturel de notre société pour le décennies à venir. » Il commence par souligner la déclaration de DC.

Tu pourrais aussi aimer

En ce sens, en matière électorale, ils réaffirment leur conviction de « construire avec les autres et ne pas prendre la route seuls ». Dès lors, ils privilégieront « le développement d’une alliance électorale avec les partis qui composent le socialisme démocratique pour les prochaines élections au Conseil constitutionnel ».

Il convient de mentionner que le socialisme démocratique est le conglomérat officiel composé du Parti socialiste (PS), du Parti pour la démocratie (PPD), du Parti radical (PR), du Parti libéral (PL) et de la plateforme New Deal.

De cette manière, ajoute la DC, « nous chercherons également à consolider une alliance à long terme en vue des prochaines élections municipales et régionales ».

« Nous savons que les défis du Chili nécessitent de larges accords. En ce sens, nous exprimons notre totale volonté d’y contribuer et d’y participer et nous appelons le gouvernement à conclure de grands accords en matière de sécurité publique, de santé, d’éducation, de réforme des retraites, de réforme fiscale, dans la crise migratoire, dans la décentralisation et dans la reprise économique intégrant le contrôle de l’inflation », complète la déclaration des chrétiens-démocrates. De même, ajoute-t-il, « avec la même force nous appelons le droit à ne pas être marginalisé du dialogue nécessaire à ces accords ».

Déclaration du Conseil PDC par Le compteur sur Scribd