« Cuerpo Fronterizo », une pièce de danse sur la migration

  • « Border Corps » dans la salle 100 de la Steel Artists Cultural Corporation,
  • 4 et 5 janvier, à 19h00
  • La valeur des billets est de 3 000 $ étudiants et aînés et de 6 000 $ général.
  • Travaux recommandés pour public + 12 ans.

Les expériences de la migration, ses impacts, dérives et mises à jour, donnent vie à la production « Cuerpo Fronterizo », de la compagnie de danse contemporaine Scénique en mouvement. Créée en 2015, sous la direction de la chorégraphe espagnole Chevy Muraday, l’œuvre a depuis connu un puissant circuit d’expositions nationales et internationales, obtenant le prix Ceres de la meilleure œuvre de danse la même année que ses débuts. Aujourd’hui, avec une nouvelle distribution, la pièce revient sur scène pour dialoguer avec la contingence et un présent qui apparaît à chaque instant de cette production qui marque le début de l’affiche culturelle 2023 dans la ville de Concepción. « Cuerpo Fronterizo » sera présenté en mini-saison, les 4 et 5 janvier, à 19h00, dans la salle 100 de Artistas del Acero (O’Higgins 1255).

La pièce, qui traverse les langages audiovisuels et dramaturgiques, révèle, à travers la danse contemporaine, différentes expériences migratoires, allant de la condition d’exil au Chili au parcours des milliers de réfugiés partout dans le monde. Le mouvement des êtres humains et leurs corporalités deviennent, dans cette œuvre, les dispositifs esthétiques et émotionnels qui invitent le public à activer sa mémoire et à se connecter à ses propres expériences. « Cuerpo Fronterizo » se définit comme une œuvre avec de forts éléments interprétatifs, un contenu visuel élevé, des couleurs et des textures, rehaussée par un light mapping, dont la conception est de Mauricio Campos. En 2022, les danseurs originaux Darwin Elso et David Denmark sont rejoints par María José Bretti, Nerea Polimerys et Moisés Echandía, donnant une nouvelle vie à cette œuvre qui ne perd pas sa validité.