Cristina Rosenvinge à UAH – Le compteur

Cristina Rosenvinge à UAH

  • Université Alberto Hurtado, Aula Magna, Almirante Barroso 10, métro Los Héroes.
  • Lundi 14 novembre – 17h00

Christina Rosenvinge, connue pour avoir dirigé le groupe Christina y Los Subterráneos dans les années 1990 – avec des classiques tels que Mil, Pálido et Voy en un coche – arrive au Chili après avoir présenté l’œuvre Safo dans toute l’Espagne pour participer au Primavera Sound Festival lors de sa première jour et de parler avec les étudiants de l’UAH.

«La musique populaire et la figure de l’auteur-compositeur-interprète sont très pertinentes pour nous, c’est donc un grand privilège d’avoir Christina ici. Cette instance nous permettra de connaître de près leur propre vision de la musique », déclare Daniela Fugellie, directrice de l’UAH Music Institute.

La modératrice de la réunion sera la directrice de la pédagogie de la musique Lorena Valdebenito, qui commente que Christina Rosenvinge « est une artiste exceptionnelle, très lucide et créative dans sa proposition musicale. Elaborer une pop intelligente et sophistiquée, qui échappe aux thèmes habituellement abordés dans le rock en termes musicaux et lyriques.

La conversation portera sur ce qui a été son premier livre : cahiers et chansons, publié en 2019, dans lequel elle plonge dans le processus de création des chansons, ainsi que dans son exploration scénique-musicale qui l’a amenée à interpréter et à composer la musique du lyrique de Sapho.

Sapho était le poète grec que Platon a catalogué comme la « dixième muse ». Le terme safisme est une dérivation de Sappho et est utilisé à ce jour pour décrire l’attirance sexuelle ou la tension entre les femmes.

« Le fait d’interpréter le chant de Sappho n’est pas un caprice : c’est parce que la poésie de Sappho a été chantée, pas écrite », a déclaré Christina elle-même lorsqu’on lui a demandé pourquoi chanter ce qui était écrit comme un poème.

L’exposé de maître sera modéré par l’universitaire Lorena Valdebenito.