Confirmation d’un cas positif de monkeypox dans l’ancien pénitencier : le détenu a été isolé

Le personnel de la gendarmerie a signalé la détection d’un cas de « monkeypox » à l’intérieur du centre de détention préventive (CDP) de Santiago Sur.

La directrice de l’enceinte de la prison, Helen Leal, a informé les autorités que le cas a été trouvé dans le module B de l’ancien pénitencier, raison pour laquelle ledit secteur restera en quarantaine. Il a également signalé que 162 détenus de ce module sont considérés comme des « contacts étroits ».

« Selon les instructions du Seremi de la santé, le détenu positif sera maintenu isolé de ses pairs, et la quarantaine pour eux se déroulera du 6 au 27 décembre de cette année », a déclaré la gendarmerie.

D’autre part, Leal a souligné que certaines mesures seront prises pour empêcher la propagation du virus, telles que la restriction de l’entrée des visiteurs, des avocats et la sortie des tribunaux.