Christiane Endler a lancé de sévères critiques contre la Conmebol après la défaite de la ‘Roja’ contre la Colombie : « Nous avons joué quatre matchs en huit jours. C’est inhumain »

L’équipe chilienne a été battue par la Colombie lors de la dernière date de la phase de groupes de la Copa América féminine. El equipo nacional quedó fuera de las semifinales y complica sus chances de clasificar al Mundial de Australia-Nueva Zelanda 2023. Tras la caída, la capitana del equipo, Christiane Endler, se lanzó contra la Conmebol por el ajustado calendario de partidos que le tocó a le rouge’.

« C’est très difficile de jouer tous les deux jours. On n’a pas eu de pause, on a joué quatre matchs en huit jours. C’est inhumain. Nulle part au monde ça ne se fait et ici, pour sauver un couple de lucas, la Conmebol organise un tournoi tous les quatre ans », a commenté Endler.

Il a également ajouté que « c’est difficile de concourir comme ça. Nous avons dû faire quatre heures de bus hier après-midi, venir jouer ici, ce sont des choses qui ne se voient pas ».

L’équipe chilienne jouera le match pour la cinquième place de la Copa América féminine le dimanche 24 juillet contre les troisièmes équipes du groupe B, où la dernière place des éliminatoires de la Coupe du monde sera définie.