C’est joué : la cour d’appel de Talca rejette un recours en protection déposé par le maire de la commune pour éviter le superclassique

De la fumée blanche est sortie et enfin le superclassique du football chilien entre l’Université du Chili et Colo-Colo se jouera au stade fiscal de Talca, ceci après le maire de la commune, Juan Carlos Díaza déposé un recours de protection pour éviter la réunion, réclamant la sécurité de la ville.

Le rendez-vous a été confirmé pour 13h30 ce dimanche 31 juillet, au Stade Fiscal de Talca, région du Maule. Bien que l’ANFP ait insisté pour qu’il soit joué à 15h00, ce qui a finalement été exclu.

Tu pourrais aussi aimer:

Le tribunal a précisé dans sa décision que « les termes de l’ordonnance de non-innovation sollicitée importent, en outre, à défaut d’avance l’action conservatoire à l’étude, d’ingérence préventive dans les facultés dont dispose un autre Pouvoir de l’Etat et, en même temps , peser sans précédent l’acte de même, qui est expressément interdit en ce qui concerne les décisions gouvernementales. De même, il n’est pas opportun de suspendre les effets d’un acte administratif qui n’existe pas aujourd’hui, qui, à ce jour, empêche la succès de la commande demandée ».

« Pour les considérations ci-dessus, il n’y a pas lieu pour l’ordre de ne pas innover », a ajouté la cour d’appel de Talca.

A partir de 18h00 ce lundi, les autorités se réuniront pour définir les derniers détails du meeting, qui aura une capacité de 7.000 supporters bleus, puisqu’il n’y aura pas de vente pour les visiteurs.

Il a également été demandé que le campus Colo-Colo se concentre dans la ville de Curicó pour éviter les affrontements entre les bars.