« Ça suffit ! » dit Joe Biden après une nouvelle fusillade faisant 5 morts

Le président des États-Unis, Joe Bidena condamné ce vendredi (14.10.2022) la fusillade perpétrée par un adolescent de 15 ans qui tué cinq personnes à Raleigh, Caroline du Nord et a de nouveau demandé au Congrès de restreindre le commerce des fusils d’assaut, soulignant qu’il s’agit d’une mesure soutenue par les citoyens, qui doivent retirer les armes de guerre des rues.

« Trop c’est trop ! Nous avons pleuré et prié pour trop de familles qui ont dû supporter le terrible fardeau des fusillades de masse. Trop de familles ont eu des conjoints, des parents et des enfants enlevés pour toujours », a déclaré le président dans un communiqué. Le dirigeant démocrate a affirmé avoir fait pression pour des « mesures historiques » pour freiner les fusillades, y compris la première loi sur le contrôle des armes à feu en près de 30 ans, mais a ajouté que « il reste encore beaucoup à faire ».

« Nous devons adopter l’interdiction des armes d’assaut. Le peuple américain soutient cette décision de bon sens de retirer les armes de guerre de nos rues », a-t-il affirmé. Biden a rappelé que la majorité démocrate à la Chambre basse a déjà approuvé le veto sur les fusils d’assaut et a demandé au Sénat de faire de même, là où les républicains ont bloqué la mesure.

Plus de 500 fusillades de masse

Les cinq morts de l’attaque de Raleigh sont le policier Gabriel Torres29 ans, qui se rendait au travail et n’était pas de service, trois femmes et un adolescent, tous âgés de 16 à 52 ans.

Le jeune de 15 ans qui a perpétré l’attaque se trouve dans un hôpital en garde à vue dans un état grave. Le suspect a également blessé deux autres personnes, « un policier sorti de l’hôpital » et une autre personne de 59 ans « toujours dans un état critique », a indiqué une porte-parole de la police.

Biden a présenté ses condoléances et celles de la première dame, Jill Biden, pour les proches des victimes de Raleigh, une autre « communauté secouée et déchirée » par une fusillade, a-t-il dit. « Cela ne fait que cinq mois depuis Buffalo et Uvalde, et il y a trop de fusillades de masse à travers l’Amérique, y compris certaines qui ne font même pas la une des journaux », a déploré Biden.

Jusqu’à présent en 2022, les États-Unis ont connu plus de 500 « fusillades de masse » à travers le pays, selon les données de Gun Violence Archive, qui considère les attaques avec au moins quatre victimes comme « massives ». – qui peuvent être tuées ou blessées -, sans compter l’auteur des tirs en cas de décès ou de blessures.