Biden promet de continuer à travailler avec le Royaume-Uni après le départ de Johnson

Le président des États-Unis, Joe Biden, a promis ce jeudi, après la démission du Premier ministre britannique, Boris Johnson, qu’il continuerait à travailler en étroite collaboration avec le gouvernement du Royaume-Uni car il est son « ami et allié le plus proche » .

« La relation spéciale entre nos peuples reste forte et durable. J’ai hâte de continuer à approfondir notre coopération avec le gouvernement britannique », a déclaré Biden dans un bref communiqué.

Le président a souligné que parmi les « priorités les plus importantes » de cette coopération figure « l’aide au peuple ukrainien pour qu’il se défende de la guerre brutale » lancée par le président russe Vladimir Poutine, et « rendre la Russie responsable de ses actes ».

Plus tard, interrogé sur la démission de Johnson par des journalistes à l’issue d’un acte à la Maison Blanche, Biden s’est limité à dire que cela fait « partie du processus », sans donner plus de détails.

« Rien ne change » dans la relation « particulière » avec le Royaume-Uni, a déclaré la porte-parole de la Maison Blanche Karine Jean-Pierre, interrogée en conférence de presse, également sur la démission de Johnson.

La dernière fois que Biden et Johnson se sont vus en personne, c’était la semaine dernière lors du sommet de l’OTAN à Madrid.

Boris Johnson a annoncé jeudi qu’il démissionnait et qu’il avait lancé le processus pour être remplacé à la tête du parti conservateur britannique et donc au poste de Premier ministre du Royaume-Uni.

Johnson, qui avait remporté les élections générales de 2019 avec une majorité, a accepté de démissionner après la démission de plus de 50 membres de son exécutif pour protester contre sa gestion et les scandales qui ont parsemé le « premier ministre » ces derniers mois.

« Il est clair que la volonté du Parti conservateur au Parlement est qu’il y ait un nouveau chef de parti et donc un nouveau Premier ministre », a-t-il déclaré dans un message à la nation devant le 10 Downing Street, sa résidence officielle.