Biden continue de s’améliorer et a été « probablement » infecté par la sous-variante BA.5

Le président des États-Unis, Joe Biden, continue de s’améliorer après avoir continué à bien répondre au traitement qui lui a été administré contre le covid-19 et des résultats préliminaires suggèrent qu’il était « probablement » infecté par la sous-variante BA.5.

La Maison Blanche a annoncé jeudi que Biden avait été testé positif au COVID-19.

« Ses symptômes continuent de s’améliorer », indique le dernier communiqué médical, selon lequel le président démocrate de 79 ans continue d’avoir mal à la gorge, des courbatures et un nez qui coule, tandis que son pouls, sa tension artérielle, sa fréquence respiratoire et son taux d’oxygène les niveaux restent « tout à fait normaux ».

Le président, qui a reçu deux doses du vaccin et deux autres rappels, est traité principalement avec le médicament antirétroviral oral Paxlovid et les informations indiquant qu’il a été infecté par la sous-variante BA.5 ne changeront pas le traitement prévu.

Biden « répond à la thérapie comme prévu. La variante BA.5 est particulièrement transmissible et restera isolée », ajoute la note.

Selon le protocole de la Maison Blanche, qui va au-delà des recommandations des Centers for Disease Control and Prevention (CDC), jusqu’à ce qu’il soit testé négatif, il ne reprendra pas ses tâches en personne.

Biden a profité de l’intérêt que sa contagion a suscité pour inciter la population à se faire vacciner. Dans un pays où les vaccins sont gratuits, seuls 67,2 % des Américains ont suivi la cure complète (deux doses) et seulement 48,2 % ont reçu une dose de rappel.

« Le président veut rappeler aux Américains de se faire vacciner car, selon ses propres mots, c’est important », a déclaré vendredi la porte-parole de la Maison Blanche, Karine Jean-Pierre, lors d’une conférence de presse.