Au revoir au « Lefty of Barrancas »: l’ancien footballeur de Colo-Colo et de La Roja, Juan Carlos Orellana, est décédé

Au cours de ce jeudi, ils ont signalé la mort de l’ancien footballeur national, Juan Carlos Orellana, à 67 ans. Nouvelle qui a été communiquée par son fils, Juan Carlos Orellana Riffo sur leurs réseaux sociaux.

« Mon père a quitté ce monde. Merci beaucoup mon vieil homme, Zurdo de Barrancas. Merci à tous pour vos salutations quotidiennes en soutien à mon père. Je n’ai pas de mots pour le moment », a écrit le fils de l’ancien joueur sur Facebook.

L’ancien joueur était dans un état de santé difficile, dû au fait qu’il souffrait de sclérose latérale amyotrophique (SLA). La famille en mai de cette année a noté dans une interview avec LUN qu’Orellana avait du mal à parler et a perdu jusqu’à 27 kilos.

monde du football

Une fois la nouvelle confirmée, le monde du football a commencé à virer le joueur via ses réseaux sociaux.

Le club social et sportif de Colo-Colo a souligné le passage d’Orellana par le cacique, adressant ses condoléances à la famille du joueur.

Pour sa part, l’Union des footballeurs professionnels du Chili (Sifup) a également présenté ses condoléances à sa famille et à ses amis.

Le « Gaucher de Barrancas »

Son surnom est né après le talent remarquable qu’avait Orellana sur les courts nationaux en participant comme pointeur et en ayant une frappe privilégiée pour les lancers francs, se démarquant rapidement en défendant les maillots de Green Cross-Temuco (1973-1974), Colo-Colo (1974-1980), O’Higgins (1981-1983), Union espagnole (1984) ; Deportes Antofagasta (1985) et Unión La Calera -un seul match- (1986). Avec les albos, il a remporté le titre de première division en 1979.

Avec La Roja, il a disputé 17 matchs, débutant le 26 janvier 1977 et jusqu’en 1983, où il a marqué 7 buts. Sa meilleure performance avec l’équipe nationale a été lors de la Copa América de 1983.