Après deux ans, la Coupe Enel, le tournoi de football traditionnel pour enfants du Chili, revient en personne

Dans le cadre de sa 21e version et lors du match valable pour la date 26 du Championnat National, entre Colo Colo et Universidad Católica joué au Stade Monumental, la Coupe Enel, le tournoi de football pour enfants le plus important et le plus ancien du pays, qui après deux années d’avoir été développé à distance, à la suite de la pandémie de Covid-19, revient avec tout à contester en personne.

« Depuis six versions de ce tournoi, il a également eu une présence régionale, car nous savons que les talents sportifs sont dans tous les coins du pays et nous comprenons à quel point il est pertinent de les trouver et de les soutenir, à travers des initiatives telles que la Coupe Enel. En revanche, et après deux ans de pandémie, où nous avons dû organiser la Coupe Enel à distance, nous sommes très heureux de pouvoir fêter sa 21e version, mais sur les courts. Tout au long de son histoire, il y a eu plus de 140 000 garçons et filles qui y ont participé, étant ainsi le début du professionnalisme pour beaucoup, c’est pourquoi nous connaissons et comprenons la pertinence de la Coupe Enel de pouvoir retourner sur les terrains. , a expliqué James Lee Stancampiano, directeur général d’Enel Generación Chile.

Il y aura 136 équipes masculines et féminines, composées de garçons et de filles entre 12 et 15 ans, qui joueront ce tournoi, qui aura lieu à Concepción et aussi dans d’autres régions du pays, notamment dans la ville de Calama et San Clemente. , pendant les mois d’octobre et novembre.

« Nous célébrons le retour sur les courts de ce tournoi qui depuis 21 ans est resté le plus important du genre au niveau national. La continuité de la Coupe Enel est extrêmement pertinente, car ce championnat est et a été le début professionnel de nombreuses personnalités qui jouent actuellement dans les équipes féminines et masculines des équipes nationales et internationales. D’autre part et surtout, nous sommes fiers de poursuivre cet important projet, car en plus d’être un apport sportif pour de nombreuses familles, c’est aussi une activité qui renforce les enjeux de valeur chez les garçons et les filles qui y concourent année après année. année », a-t-il déclaré. Iván Zamorano, ambassadeur historique de la Copa Enel.

La durabilité entre sur le terrain

Parce que prendre soin de la planète est l’un des engagements permanents d’Enel, la nouvelle édition de la Coupe Enel a placé la durabilité comme un élément central, conformément à l’engagement de l’entreprise envers les objectifs de développement durable (ODD) des Nations Unies, en particulier avec l’action n ° 13 pour le climat. , liés à la prise de mesures urgentes pour lutter contre les effets du changement climatique.

C’est ainsi qu’à l’occasion du 21e anniversaire du tournoi, nous avons voulu nous attaquer à la pollution plastique et aux vêtements désuets qui affectent notre planète, en unissant les deux éléments et en développant une initiative inédite consistant à confectionner les vêtements des équipes avec la technologie PET, c’est-à-dire recycler le plastique de bouteilles jetables, ce qui permet d’éviter des kilos et des kilos de déchets de ce matériau, en lui donnant une nouvelle utilisation.

Ce sont des vêtements fabriqués avec la dernière technologie dans chacun des processus, avec des tissus composés à 100% de fibres recyclées à partir de bouteilles en plastique, avec toutes les caractéristiques des vêtements de sport performants tels que les perforations laser pour la respiration du tissu, le séchage rapide et la protection UV. .