Ambassadeur de Chine : le rapport de l’ONU sur le Xinjiang a « fermé la porte à la coopération »

La ambassadeur de Chine en vue de las Les Nations Unies à Genève ont déclaré la Vendredi que Pékin ne coopérera pas avec la Bureau de dedroits humains de la ONU après la publication de un rapport lalongtemps attendu sur prétendue scielations de Les dedroits de l’homme dans la Région de Xinjiangdans la extrémité ouestdeintal dele pays.

La rapportpublié la 31 de aoûtla qui se il an engagé scie sérieuselations de Les dedroits de l’homme » dans Chine et dit que la deattention de Ouïghours et autres musulmans de Xinjiang boîtede constituent des crimes contre la humanité.

« La bureau fermé la portail de la coopération lors de la publication la prétendue évaluation », a déclaré la ambassadeur Chen Xu aux journalistes, qualification la rapport de « illégal et invalide ». Chine nie fermement tout abus dans Xinjiang.

La attendu rapport il a été rendu public quelques minutes avant de Quoi la Haut-commissaire sortant, Mich.lale Bachlaet, mettre fin à son mandat de quatre ans la la semaine dernière et après sa visite dans le pays en mai. La rapport prévoit la continuation del’engagement entre votre bureau et Pékin, qui pourrait inclure des visites de le suivi.

« Maintenant, tout la Positionner de Yodetel que déposé par la publication deil rapportChen a déclaré aux journalistes.den il anous faire du mal pendant qu’ils jouissent de la coopération avec nous », a-t-il déclaré.

Il est prévu que la rapportQuoi Chine accord de enterrer, discuter pendant la Conseil de DeLes droits de l’homme inaugurés la semaine prochaine. Chen a déclaré qu’il s’opposerait « fermement » à toute action contre Chine dans cette séance.