Affaire Byron Castillo : le TAS se prononcera sur la plainte du Chili et du Pérou à dix jours du Mondial au Qatar

Le Tribunal arbitral du sport (TAS) rendra sa décision début novembre sur les recours déposés par le Chili et le Pérou contre la décision de la FIFA de rejeter la plainte contre l’Équateur pour l’aliénation abusive présumée du défenseur Byron Castillo.

Comme l’a révélé ce vendredi le tribunal précité, il a accepté d’étudier l’appel de la Fédération péruvienne de football (FPF) et de la Fédération chilienne de football (FFCH) et espère pouvoir rendre un verdict définitif vers le 10 novembre, soit à dix jours seulement. Que la Coupe du monde commence au Qatar.

Tu pourrais aussi aimer:

Ambos equipos habían pedido a la FIFA que sancionara a Ecuador con la pérdida de puntos por la alineación en ocho partidos de Castillo por presunta falsedad de documento sobre su lugar de nacimiento, denuncia que los dos órganos de justicia del ente regidor del fútbol mundial desestimaron semanas derrière.

« Le recours déposé par la FPF est adressé à la Fédération équatorienne de football (FEF) et à la FIFA. La FPF demande que l’Equateur soit exclu de la Coupe du monde de football 2022 et remplacé par le Pérou, qui est le deuxième meilleur », a déclaré le TAS dans une déclaration.

« La FFCH (du Chili) demande au TAS de déclarer que le joueur n’était pas éligible pour les huit matches disputés lors des Éliminatoires, déclarant ces matches perdus et plaçant le Chili en quatrième position des Éliminatoires sud-américains pour la Coupe du Monde 2022 », la note ajoutée.

Sortie:

Crédits : @PinoCalad